Les bijoux chics et bohèmes de la créatrice Little Things

Voilà 4 ans que Christina Lecler s’éclate à imaginer, composer, créer ses propres modèles de bijoux. Sa marque de fabrique ? Une passion assumée pour le doré et les formes géométriques. Je vous emmène à la découverte de son tout nouvel atelier-boutique situé à Vaux-sur-Sûre.

dfdfdfdf

Un matin ensoleillé, direction Vaux-sur-Sûre… J’ai hâte de découvrir le nouvel atelier-boutique de Little Things ! C’est le genre d’adresses confidentielles que j’adore, celles sur lesquelles on ne tombe pas par hasard, celles qu’on se refile entre bonnes copines et qui sont souvent dotées d’un petit supplément d’âme. Oups, failli louper la maison… Mais un panneau d’accueil me rassure : c’est bien ici ! Christina – visiblement enchantée de me faire découvrir son univers – m’accueille tout sourire sur le pas de la porte.

Une déco épurée, entre bois clair et touches dorées

Première impression ? Vraiment très, très joli… Christina a imaginé et réalisé sa déco avec beaucoup de goût. Des teinte douces, une ambiance épurée, quelques plantes vertes pour une touche tropicale. Bref, c’est frais, raffiné, lumineux. Et si on est bien ici dans sa maison de famille, on a véritablement l’impression de rentrer dans une petite boutique. Pas de doute : elle a bien fait de négocier et de faire plier mari et fistons (pour pouvoir consacrer cette pièce à sa passion, la salle de jeux a été reléguée sur la mezzanine) ! 😜

Des bijoux fins et délicats, dans l’air du temps

Bon, rentrons dans le vif du sujet… Quid des bijoux Little Things ? « Je cherche à créer des bijoux à la fois chics et bohèmes. Des pièces que l’on peut porter au quotidien de façon décontractée, mais aussi en soirée avec une tenue plus habillée. » Si elle s’inspire des tendances actuelles, Christina avoue sans détour que son dada, c’est le doré ! Une teinte de base à laquelle elle aime ajouter quelques touches de couleurs (résine, époxy, pompons, perles…). Amoureuse des formes géométriques, elle prend aussi plaisir à jongler et assembler cercles, losanges et autres triangles ! « Dans tous les cas, je fais très attention à choisir des matériaux anti-allergies tels que le plaqué or, l’acier ou le laiton (sans plomb, ni nickel). »

Un petit côté unique et exclusif 

Autre détail qui a son importance : « J’aime donner à mes bijoux un caractère exclusif. Je fabrique ainsi chaque modèle en très petite quantité. » Absolument parfait pour éviter de voir les mêmes boucles d’oreilles chez toutes les copines ! Si la créatrice fonctionne aussi parfois sous forme de micro-collections, elle propose également de créer sur mesure le modèle de votre choix, selon vos envies. Quant aux prix ? Tous les bijoux proposés se situent dans une gamme de prix oscillant entre 15 et 48 €.

Papote entre filles…

Ce qui est sympa dans ce genre de boutiques, c’est évidemment de pouvoir rencontrer la créatrice. Toujours hyper enrichissant d’en savoir plus sur ce qui la passionne, la motive, l’inspire… Et pour le coup, Christina a un parcours de vie pour le moins atypique ! Après avoir vécu la vie d’expat’ pendant 20 ans au Cameroun, elle a ressenti l’envie profonde de revenir aux sources (elle est née à Libramont). Il y a 5 ans, accompagnée de son mari italien, elle a ainsi décidé de déposer ses valises dans la Province de Luxembourg. Un esprit créatif, les 10 doigts qui la démangent… Et hop, elle s’est mise à fabriquer des bijoux en mode autodidacte. « Bizarrement, je ne suis pas du tout patiente. Mais quand je crée des bijoux, ça me détend profondément. J’adore ça, je suis dans ma bulle, j’oublie tout. C’est presque thérapeutique ! » Et depuis ses débuts, elle a toujours eu un doux rêve : celui de créer un jour sa propre petite boutique… Yes, well done ! 👌🏻

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *